Cri de coeur pour le Nord-Mali

Anniversaire : Bilan globalement satisfaisant d’un an de « Cri de cœur »

Le Collectif »Cri de cœur » a fait le bilan annuel de ses activités le samedi dernier. C’était à la faveur d’une conférence de presse animée par son président Almahadi Cissé. Un bilan que les membres de l’association ont jugé globalement satisfaisant.

Un an après sa création, « Cri de cœur » peut se féliciter d’avoir fait du chemin sans oublier qu’elle fait face à d’autres défis à relever dans les jours à venir. Depuis sa création le 13 avril 2012, le Collectif s’est investi dans l’humanitaire.

Selon son président, Almahadi Cissé, « nous avons voulu marquer ce premier anniversaire par cette conférence de presse malgré que nous soyons dans un contexte d’Etat d’urgence ». A l’en croire, pendant une année, beaucoup d’activités ont été menées par son organisation dans les villes du Nord sous occupation.
Il s’agit des marches du Collectif, la mise en place d’une pétition qui a enregistré 1333 signatures, un sit-in à la Tour d’Afrique qui a conduit à l’ouverture d’un corridor humanitaire, des caravanes humanitaires pour acheminer des vivres, des matériels médicaux, des activités de plaidoyer pour l’école, l’eau, la campagne agricole, l’alerte sur les risques d’épidémie, etc.

Autant d’activités que les responsables du Collectif « Cri de cœur » en faveur des régions du Nord. Il n’entend pas en rester là, mais veut plutôt étendre son champ d’action aux villes de Diabaly et la région de Mopti, a expliqué son président.

Les membres du Collectif comptent s’ériger dans les jours à venir en une ONG sous-régionale. Ils ont également laissé entendre qu’ils n’ont pas été consultés lors de la formation de l’équipe de la Commission dialogue et réconciliation.

Ben Dao

Source: L’Indicateur du Renouveau du 15/04/2013

Mission Cri de Coeur dans la région de GAO du 25 février au 06 mars 2013



Appel des Femmes du Mali et de Cri de coeur pour un don de sang.Programme Don de SangDimanche 13 Janvier à partir de 8H :
SNJ à Djicoroni ( Près de la Station Shell)
Au Centre de santé de Banconi
Lundi 14 Janvier- ACI 2000 :
DFA Communication
Bourse du Travail
Mardi 15 Janvier :
Hôpital de Kati
Hôtel de l’Amitié
Appel des Femmes du Mali et de Cri de coeur pour un don de sang.

Programme Don de Sang

Dimanche 13 Janvier
à partir de 8H :
  • SNJ à Djicoroni ( Près de la Station Shell)
  • Au Centre de santé de Banconi
Lundi 14 Janvier- ACI 2000 :
  • DFA Communication
  • Bourse du Travail
Mardi 15 Janvier :
  • Hôpital de Kati
  • Hôtel de l’Amitié

(Source : facebook.com)

COMMUNIQUE DE PRESSE

Vu l’évolution et la détérioration de la situation sécuritaire et Humanitaire sur le terrain avec notamment des combats qui seraient – toujours – en cours aux environs de la ville de Konna, localité située à 70 km de Sévaré.

Cette situation entraine malheureusement un cortège de malheurs, allant des pertes en vies humaines tant civils que militaires et des blessés dont certains grièvement.

Face à cette situation, le Collectif Cri de Cœur en partenariat avec le Groupe Pivot Santé population, le Centre National de Transfusion Sanguine, la Plateforme des Organisations des Femmes du Mali, organise à partir de demain samedi une vaste campagne de Don de sang pour secourir les blessés.

Le lancement de campagne aura lieu demain Samedi 12 janvier à partir de 08h au Centre International de Conférence.

Donnez du sang, c’est sauver des vies !

Voici le programme et les lieux où se rendre pour don de sang

-Samedi : * CICB à partir de 08 heures, SNJ à Djicoroni

- Dimanche : SNJ à Djicoroni à partir de 08 heures

DÉCLARATION


Le Collectif Cri de Cœur a appris avec consternation l’évolution et la détérioration de la situation sécuritaire et Humanitaire sur le terrain avec notamment des combats qui seraient – toujours – en cours aux environs de la ville de Konna, localité située à 70 km de Sévaré.
Cette situation entraine malheureusement un cortège de malheurs, allant des pertes en vies humaines tant civils que militaires et des dégâts matériels.
Le Collectif Cri de cœur présente ses condoléances aux familles endeuillées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.
En clair, déjà frappées par une année de pénurie alimentaire, les populations du Nord en particulier et celle des zones sous occupation subissent un double traumatisme psychologique et moral, réduites aux pires privations : eau, médicaments, électricité, aliments de subsistance…, les populations sont au bord du gouffre et chaque heure qui passe les asphyxie davantage.
Pour faire face à cette situation dramatique, le Collectif Cri de Cœur estime ce qui suit :

1. le Collectif Cri du Cœur en appelle à la mise en place et sans délai de l’ouverture d’un corridor humanitaire pour acheminer l’assistance alimentaire et médicale dans la zone de conflit.

2. Demande au Gouvernement de la République du Mali et aux partenaires techniques et financiers, à toutes les bonnes volontés comme par le passé de manifester leur solidarité et leur aide en vue de soutenir les populations ;

3. le Collectif appelle tous les maliens et amis du Mali à ne pas céder à la panique, de rester souder et debout pour Sauver la Nation

4. Le Collectif lance un ‘’Cri de Cœur’’ pour une mobilisation à l’aide pour soutenir les populations en détresse tant au niveau des régions anciennement occupées que celles qui vivent dans et autour du théâtre des opérations.
Enfin dans ces heures douloureuses de notre histoire, le Collectif Cri de Cœur appelle les populations à l’Union, à la Cohésion et à la Solidarité.

Faites parler votre Cœur !
Bamako le 10 janvier 2013 
Pour le Collectif Cri de Cœur
Le Président

Don du Collectif Cri de Cœur à 712 personnes déplacées et à des associations et organisations comme “Horizon vert”, “Déplacées du Nord du Mali de Banamba du Nord”, “Association des Ressortissants de Menaka”, Déplacés résident à Sévaré (environ 30 tonnes de riz) à la Tour d’Afrique à Bamako (Mali).

Remise de dons de médicaments [d’un valeur de 5 millions de F CFA  (7600 euros ) environ ] du “ Lion’s Club Bamako " au "Collectif Cri de Cœur".

Images: Remise de dons à Sevaré #Mali