Cri de coeur pour le Nord-Mali

Première célébration de la Journée Mondiale de l’Aide Humanitaire au Mali. 

Cri de Cœur expose son expertise

Le Mali à l’instar de la communauté internationale, a célébré le lundi 19 Août 2013   la Journée Mondiale de l’Aide Humanitaire. La date du 19 août a été choisie par l’Assemblée générale des Nations Unies en référence à l’attentat, le 19 août 2003, perpétré contre le Bureau des Nations Unies à Bagdad, en Iraq, faisant 22 morts. Cette année marque donc les 10 ans de l’attentat de Bagdad. 

L’objectif de cette journée est non seulement de rendre hommage à tous ceux à travers le monde qui ont perdu leur vie mais aussi de nous faire connaître nous acteurs humanitaires au public du Mali. Nous exposons des produits d’information et le public peut nous approcher pour poser des questions. Le plus important pour nous, c’est d’abord les échanges. » 

Au Mali, la célébration de cette journée a lieu au Centre international de conférence de Bamako (CICB) où plus d’une dizaine  d’organisations humanitaires y ont pris part dont le Collectif Cri de Cœur. 

Cri de cœur, a été en effet la première association humanitaire à avoir initié et ouvert le corridor humanitaire le vendredi 13 avril 2012 en direction des populations du Nord Mali. 

Dans le domaine de l’éducation, Cri de Cœur  a apporté un appui financier et des matériels didactiques, des kits scolaires et des matériels d’hygiène pour les écoles au Nord.

Cri de cœur a aussi accompagné beaucoup d’autres actions organisées par des associations sœurs visant à soutenir les populations en difficulté.

Une première au Mali

« Cette année marque la première célébration de la Journée au Mali qui fait face depuis un peu plus de 18 mois à une crise humanitaire sans précédent. A l’insécurité alimentaire et à la malnutrition se sont ajoutées les conséquences humanitaires de la crise qui a frappé le nord du pays. 

Des centaines de milliers de personnes ont été obligées de se déplacer pour leur protection et l’accès aux services sociaux de base tels que l’eau, la santé, l’éducation est devenu limité pour les populations restées dans le nord. » a déclaré Mme Sally Haydock, Coordinatrice Humanitaire par intérim lors de son discours d’ouverture.

"L’assistance continue et l’aide fournie aux populations vulnérables au Mali n’est pas seulement circonscrite au nord mais sur toute l’étendue du territoire. Cette aide va même au-delà des frontières avec l’assistance aux réfugiés maliens qui sont dans les pays voisins." a-t-elle poursuivi.

Une occasion pour échanger avec le public

Pour le Chargé de Plaidoyer Mobilisation de cri de Cœur, Hafizou Touré, « cette célébration  c’est une bonne opportunité pour rendre visible les actions sur le terrain et partager les expériences de Cri de Cœur avec les autres acteurs humanitaires. Ça été aussi une occasion d’échanges…’’

‘’L’échanges avec les autres intervenants du domaine Eau-Hygiène –Assainissement’’ nous été bénéfique renchérit à son tour le président de la Commission Wash, Mahamane Zacka Ario Maïga. 

Mais mieux, Cri de Cœur selon son chargé de communication Boubèye, « s’est voulu visible.. ». 

La célébration de cette journée a également permis de jeter les balises pour le futur et rappeler à ce jour les urgences de Cri de Cœur, à savoir plus d’assistance et de soutien aux populations démunies, a tenu à rappeler le secrétaire général du Collectif, khalifa A. Touré. 

Faut-il rappeler que cri de Cœur travaille en ce moment sur une campagne de prévention du Choléra à Gao, procédera dans cette semaine (19 août) une campagne de sensibilisation pour l’unité et la cohésion nationales entre autres…

« Fruit » de l’urgence, Cri de Cœur continue sa campagne en faveur des malades vulnérables et des victimes des inondations sur toute l’étendue du territoire national. 

Le 19 Août marque également le lancement officiel d’une campagne mondiale basée sur le thème “Le Monde a besoin de Plus de…”. Cette campagne rassemble les différentes agences de l’ONU et la communauté humanitaire ainsi que des personnalités artistiques, des philanthropes et des entreprises dans le but de transformer les mots utilisés sur les réseaux sociaux en aide humanitaire aux communautés affectées. Les fonds qui seront amassés serviront à soutenir les programmes humanitaires les moins financés à travers le monde. 

AMC

Opération Ramadan Gao

Le Collectif Cri de Cœur en partenariat avec Secours Islamique France (
www.secours-islamique.org) a lancé une grande opération de distribution de vivres à 11200 personnes à Gao. 

Les Colis étaient composé de riz, de mil, de dattes, de bouillons, de concentré de tomates, d’huile et du thé Lipton. L’opération s’est déroulée du 12 au 17 Juillet 2013 à des familles vulnérables essentiellement des veuves avec plus de 5 enfants, des personnes âgées et des handicapés.
Humanitaire : UN DON VENU DU MINNESOTA
Le Collectif Cri du cœur pour le Nord a reçu samedi un lot de médicaments. La cérémonie de remise a eu lieu dans la salle de conférence du Fonds de solidarité national. C’est le président du Collectif, Almahadi Cissé, qui a réceptionné le don. Il avait à ses cotés Moussa Sanogo, représentant les donateurs et plusieurs membres de l’association.

Le don est fourni par nos compatriotes vivant dans l’État du Minnesota aux Etats-Unis. Ceux-ci ont répondu à un appel lancé par le Collectif qui est une association humanitaire née lors de l’occupation des régions du nord par les bandits armés. Depuis, ce mouvement de jeunes volontaires issus de toutes les régions du pays n’a cessé de mener des actions en faveur de nos compatriotes victimes de l’occupation. « Nous avons effectué plusieurs missions sur le terrain et acheminé un nombre incalculable de vivres et de médicaments dans les régions du nord. Les missions humanitaires nous ont permis de faire une évaluation de la situation sur le terrain au plus fort de l’occupation», a rappelé Almahadi Cissé.

Les médicaments offerts par nos compatriotes du Minnesota sont évalués à un million de Fcfa. Le don sera acheminé dans les prochains jours sur Gao pour approvisionner la pharmacie du centre psycho-sanitaire du lycée Yana Maïga. Ce centre est justement une réalisation de Cri du cœur qui prend en charge la moitié du personnel en partenariat avec les ONG Horizon Vert et Helping Hand.

Lougaye ALMOULOUD
http://www.essor.ml/humanitaire-un-don-venu-du-minnesota-2.html

"C’est qui est important, qui n’est pas quantifiable c’est le bénévolat !"
Ainsi le président, Almahady Moustapha CISSE, vous remercie tous pour votre participation aux actions de Cri de Cœur. 

Anniversaire : Bilan globalement satisfaisant d’un an de « Cri de cœur »

Le Collectif »Cri de cœur » a fait le bilan annuel de ses activités le samedi dernier. C’était à la faveur d’une conférence de presse animée par son président Almahadi Cissé. Un bilan que les membres de l’association ont jugé globalement satisfaisant.

Un an après sa création, « Cri de cœur » peut se féliciter d’avoir fait du chemin sans oublier qu’elle fait face à d’autres défis à relever dans les jours à venir. Depuis sa création le 13 avril 2012, le Collectif s’est investi dans l’humanitaire.

Selon son président, Almahadi Cissé, « nous avons voulu marquer ce premier anniversaire par cette conférence de presse malgré que nous soyons dans un contexte d’Etat d’urgence ». A l’en croire, pendant une année, beaucoup d’activités ont été menées par son organisation dans les villes du Nord sous occupation.
Il s’agit des marches du Collectif, la mise en place d’une pétition qui a enregistré 1333 signatures, un sit-in à la Tour d’Afrique qui a conduit à l’ouverture d’un corridor humanitaire, des caravanes humanitaires pour acheminer des vivres, des matériels médicaux, des activités de plaidoyer pour l’école, l’eau, la campagne agricole, l’alerte sur les risques d’épidémie, etc.

Autant d’activités que les responsables du Collectif « Cri de cœur » en faveur des régions du Nord. Il n’entend pas en rester là, mais veut plutôt étendre son champ d’action aux villes de Diabaly et la région de Mopti, a expliqué son président.

Les membres du Collectif comptent s’ériger dans les jours à venir en une ONG sous-régionale. Ils ont également laissé entendre qu’ils n’ont pas été consultés lors de la formation de l’équipe de la Commission dialogue et réconciliation.

Ben Dao

Source: L’Indicateur du Renouveau du 15/04/2013

Mission Cri de Coeur dans la région de GAO du 25 février au 06 mars 2013



Appel des Femmes du Mali et de Cri de coeur pour un don de sang.Programme Don de SangDimanche 13 Janvier à partir de 8H :
SNJ à Djicoroni ( Près de la Station Shell)
Au Centre de santé de Banconi
Lundi 14 Janvier- ACI 2000 :
DFA Communication
Bourse du Travail
Mardi 15 Janvier :
Hôpital de Kati
Hôtel de l’Amitié
Appel des Femmes du Mali et de Cri de coeur pour un don de sang.

Programme Don de Sang

Dimanche 13 Janvier
à partir de 8H :
  • SNJ à Djicoroni ( Près de la Station Shell)
  • Au Centre de santé de Banconi
Lundi 14 Janvier- ACI 2000 :
  • DFA Communication
  • Bourse du Travail
Mardi 15 Janvier :
  • Hôpital de Kati
  • Hôtel de l’Amitié

(Source : facebook.com)

COMMUNIQUE DE PRESSE

Vu l’évolution et la détérioration de la situation sécuritaire et Humanitaire sur le terrain avec notamment des combats qui seraient – toujours – en cours aux environs de la ville de Konna, localité située à 70 km de Sévaré.

Cette situation entraine malheureusement un cortège de malheurs, allant des pertes en vies humaines tant civils que militaires et des blessés dont certains grièvement.

Face à cette situation, le Collectif Cri de Cœur en partenariat avec le Groupe Pivot Santé population, le Centre National de Transfusion Sanguine, la Plateforme des Organisations des Femmes du Mali, organise à partir de demain samedi une vaste campagne de Don de sang pour secourir les blessés.

Le lancement de campagne aura lieu demain Samedi 12 janvier à partir de 08h au Centre International de Conférence.

Donnez du sang, c’est sauver des vies !

Voici le programme et les lieux où se rendre pour don de sang

-Samedi : * CICB à partir de 08 heures, SNJ à Djicoroni

- Dimanche : SNJ à Djicoroni à partir de 08 heures

DÉCLARATION


Le Collectif Cri de Cœur a appris avec consternation l’évolution et la détérioration de la situation sécuritaire et Humanitaire sur le terrain avec notamment des combats qui seraient – toujours – en cours aux environs de la ville de Konna, localité située à 70 km de Sévaré.
Cette situation entraine malheureusement un cortège de malheurs, allant des pertes en vies humaines tant civils que militaires et des dégâts matériels.
Le Collectif Cri de cœur présente ses condoléances aux familles endeuillées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.
En clair, déjà frappées par une année de pénurie alimentaire, les populations du Nord en particulier et celle des zones sous occupation subissent un double traumatisme psychologique et moral, réduites aux pires privations : eau, médicaments, électricité, aliments de subsistance…, les populations sont au bord du gouffre et chaque heure qui passe les asphyxie davantage.
Pour faire face à cette situation dramatique, le Collectif Cri de Cœur estime ce qui suit :

1. le Collectif Cri du Cœur en appelle à la mise en place et sans délai de l’ouverture d’un corridor humanitaire pour acheminer l’assistance alimentaire et médicale dans la zone de conflit.

2. Demande au Gouvernement de la République du Mali et aux partenaires techniques et financiers, à toutes les bonnes volontés comme par le passé de manifester leur solidarité et leur aide en vue de soutenir les populations ;

3. le Collectif appelle tous les maliens et amis du Mali à ne pas céder à la panique, de rester souder et debout pour Sauver la Nation

4. Le Collectif lance un ‘’Cri de Cœur’’ pour une mobilisation à l’aide pour soutenir les populations en détresse tant au niveau des régions anciennement occupées que celles qui vivent dans et autour du théâtre des opérations.
Enfin dans ces heures douloureuses de notre histoire, le Collectif Cri de Cœur appelle les populations à l’Union, à la Cohésion et à la Solidarité.

Faites parler votre Cœur !
Bamako le 10 janvier 2013 
Pour le Collectif Cri de Cœur
Le Président